DEUX ÉTOILES POUR LE DOMAINE DE L’A

Suite à la parution du Guide des Meilleurs Vins de France 2019 de la RVF, la régularité et la qualité de la production, assurent une deuxième  étoile au Domaine de l’A, et hissent les terroirs de l’appellation Castillon Côtes de Bordeaux parmi les grands domaines de référence Bordelais.

« Stéphane Derenoncourt, l’un des plus célèbres conseillers en viticulture et en vinification du Bordelais, et sa femme Christine, appliquent dans leur propriété de Sainte Colombe les méthodes recommandées aux meilleurs châteaux de Bordeaux. Elles permettent de favoriser la finesse aromatique, de rechercher l’équilibre et le soyeux de texture, plutôt que l’hyper-concentration et le boisé massif. Le Domaine est à la fois un projet de cœur, mais aussi un laboratoire pour le travail de consulting. Ce travail de fond, mené depuis plus de 20 ans, a hissé cette propriété à un des plus hauts niveaux des côtes de Bordeaux et de toute la rive droite. Une récente dégustation verticale a confirmé le savoir-faire du Domaine et le potentiel de l’appellation, et nous lui adressons une bien méritée deuxième étoile. »

LA BOUTEILLE DU MOIS

LE DOMAINE DE L’A
AOC CASTILLON- CÔTES-DE-BORDEAUX
2015

Journaliste : Henry Clemens

Le castillon-côtes-de-bordeaux de Christine et Stéphane est issu des plateaux argilo-calcaires allusivement
toscans de la petite commune de Sainte-Colombe. Les vignerons vendangent à la main, soutirant aux 11 hectares de la propriété des rendements tout à fait modestes.
Ces iconoclastes-là élaborent le vin dans des cuves larges – à la bourguignonne. L’élevage, jusqu’à 17 mois,
s’effectue dans de belles et mystérieuses caves voûtées et enterrées. Des pratiques et usages viticoles en
rupture avec l’AOC pour sortir les Côtes de l’ornière.

Le nez est crémeux. On s’éternise sur les arômes de fruits à noyau. L’appétence suscitée par ces notes
doucereuses fond sur vous à grande vitesse. En bouche, tout est velours, on est stupéfait par la tendreté du
fruit rouge, par son moelleux. Des notes graciles de fraises des bois (les invisibles) et de roses n’éclipsent
jamais la tension et la finesse de cette invention vinique ensoleillée. Le touché de bouche renvoie à une
texture soyeuse. Filigrana charra de Salamanque !